top of page
Rechercher

L'icône Mahmoud Reda


mahmoud reda danse orientale egypte cours de danse

Voici un bref article afin de comprendre rapidement l'importance du travail du grand danseur Mahmoud Reda et de son influence dans le paysage de la danse en Egypte.


J'espère que ça vous plaira et vous inspirera!


Mahmoud Reda est un danseur Egyptien, né en 1930 au Caire.

Il est décédé le 10 juillet 2020. Très connu en Egypte, il est le chorégraphe et co-fondateur de la célèbre Reda Troupe, dont la première danseuse est la très populaire et emblématique Farida Fahmy, co-fondatrice elle aussi.

Farida est mariée avec Ali, le frère de Mahmoud.

Mahmoud est quant à lui marié à Nadida, la soeur aînée de Farida.

Oui oui, on peut dire que c'est une affaire de famille!


Mahmoud reda farida fahmy danse orientale égypte

Mahmoud Reda et Farida Fahmy


Il commence à danser au sein d'une troupe argentine, avec laquelle il voyage et apprend les danses folkloriques argentines.

Après son travail à l'étranger et ses tournées de par le monde, l'idée qui allait faire de lui une icône de la danse en Egypte est née : danser les folklores égyptiens sur scène, et créer sa propre troupe de danse.


Munis de caméras, de carnets, et de dictaphones, Mahmoud Reda, Farida Fahmy, Ali Reda et d'autres membres de la troupe ont parcouru l'Egypte pour recueillir des informations sur les danses folkloriques de chaque région, afin d'en faire ressortir leurs spécificités, leurs mouvements et pas emblématiques, ainsi que les costumes traditionnels.


mahmoud reda danse orientale egypte cours de danse farida fahmy

Mahmoud Reda et Farida Fahmy

Mahmoud Reda a par la suite chorégraphié et adapté ces danses à la scène, en y mêlant des techniques de ballet, de théâtre, de danses latines ou jazz, ainsi qu'une dimension d'occupation de l'espace scénique et de divertissement. Les mouvements traditionnels de chaque danse folklorique ou populaire étaient étudiés, décortiqués et codifiés pour être transmis aux danseurs et danseuses de la troupe. Pour Reda, les danses folkloriques, sorties telles quelles de leur contexte, ne sont pas vraiment adaptées pour être dansées sur une scène. Hors du village, loin des circonstances de fêtes et de la culture qui y sont associées, elles paraissent “étranges”, ainsi que les costumes, l'attitude des danseurs,... selon les dires de Mahmoud Reda dans un interview*.



En Egypte, les troupes folkloriques suivant les traces de la Reda Troupe, pionnière en son genre, sont peut-être les seules formes de danse scénique appréciées ouvertement par toute la population. Elles constituent un héritage culturel et une grande source de fierté pour la plupart des Egyptiens.

La danse orientale classique, “Raqs Sharqi”, souffre quant à elle d'une mauvaise réputation et n'est pas acceptée par la majorité des égyptiens, étant malheureusement souvent associée à un mode de vie “haram” (contraire aux lois islamiques), et à la prostitution.


Avec son travail, Mahmoud Reda a contribué à la connaissance, au recensement et à la diffusion de toutes ces danses folkloriques partout en Egypte et dans le monde.

Il reste encore aujourd'hui une figure emblématique pour les Egyptiens et pour les danseuses orientales du monde entier, que son travail continue d'inspirer.


La troupe Reda continue d'exister encore aujourd'hui, et le style enseigné par Mahmoud Reda dans le monde entier est encore une source de passion et d'inspiration pour bien des danseuses orientales contemporaines.

Extrait du film comédie musicale "Gharam fi al Karnak" (Amour à Karnak), réalisé par Ali Reda en 1965, featuring Mahmoud Reda, Fatima Fahmy et la troupe.



 


Voici une liste (à ma connaissance, non-exhaustive) des danses folkloriques recensées, interprétées et théâtralisées par Mahmoud Reda.

Des articles suivront pour détailler et proposer des vidéos descriptives de chacune de ces danses, afin que vous puissiez les reconnaître et vous y retrouver!


  • Bambouteyya - en provenance du Canal de Suez, notamment de la ville de Port Saïd

  • Fellahi - en provenance des zones rurales de l'Egypte, mais visant principalement les danses des agriculteurs du Delta du Nil

  • Hagalla - en provenance de la zone Nord Ouest de l'Egypte, proche de la Lybie

  • Saïdi (Raqs el Assaya) - en provenance de la Haute Egypte, de la région du Saïd

  • Muwashahat - Interprétation dansée d'une ancienne forme poétique datant de la période de l'Al Andalous

  • Nubian Dance - en provenance de la Nubie (Sud de l'Egypte)

  • Melayya Leff - en provenance de la ville d'Alexandrie

  • ...


Il est important de garder à l'esprit que les danses de la Reda Troupe, les chorégraphies et styles créés par Mahmoud Reda ne sont pas des danses folkloriques, mais sont inspirées par les danses folkloriques.


Pour conclure, voici un fait amusant que Mahmoud Reda raconte dans son interview:


Afin d'être certain de ne pas heurter les Egyptiens originaires des régions desquelles étaient inspirées ses danses, son père se plaçait dans le public pour tâter le terrain.

En regardant une danse inspirée des Fellahi, par exemple, il aimait à s'insurger : "Ce n'est pas correct, ce n'est pas une danse Fellahi!", et se voyait rétorquer de la part des Fellahi people : "Mais si, c'est notre danse, notre culture, c'est notre jarre" (le style fellahi se danse parfois avec une jarre)!

Il reportait alors l'information à Mahmoud Reda.

En effet, Reda explique avoir travaillé à extraire l'essence et les pas emblématiques des danses folkloriques, mais en ayant ajouté presque 90% de matière extérieure, il était soucieux d'honorer ces danses et qu'elles soient reconnaissables par les peuples en question.


En espérant que cette humble contribution, fruit de mes recherches, vous aura plu et éventuellement appris quelque chose, je vous salue bien bas.



PS : Pour les spécialistes qui me lisent, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message à propos de cet article si vous voulez contribuer à rajouter des informations manquantes, ou à corriger d'éventuelles erreurs :)




Danse Fellahi - Mahmoud Reda's troop - Si vous la trouvez en bonne qualité, let me know



Love & Peace


Lou





Sources :

"Les danses dans le monde arabe ou l'héritage des Almées" sous la direction Djamila Henni Chebra et Christian poché /Editions L'Harmattan - 1996

Youtube

Stages et recherches personnelles



コメント


bottom of page